Retour

                                                                                  Variétés

Parfumées et goûteuses, les noix consommées en France proviennent essentiellement de la moitié sud du pays.
Périgord,
Dauphiné, Isère, Drôme et Savoie produisent ces petites gourmandises sous coque et fournissent vos étals
de différentes variétés : Franquette, Lara, Marbot, Parisienne, Mayette, Grandjean, Corne…
Certaines sont regroupées sous les appellations d’origine contrôlée « Noix du Périgord » et « Noix de Grenoble ».

La Marbot

Robe : cette noix de gros calibre à la coquille tendre renferme un beau cerneau d’une blancheur délicate ;
En bouche : elle rappelle l’amande fraîche avec son goût très doux, presque laiteux.
Production : très présente dans le Lot ainsi qu’en Corrèze, sa récolte commence dès la mi-septembre ;
Préparations préférées : de préférence vendue fraîche et consommée telle quelle, c’est aussi une excellente
noix de table une fois séchée.

La Grandjean

Robe : sa coque ronde d’un joli brun renferme un cerneau charnu et coloré ;
En bouche : son goût marqué se teinte d’une légère amertume ;
Production : elle est très répandue en Dordogne et se récolte dès le début octobre ;
Préparations préférées : petite, cette noix est utilisée concassée dans les plats et desserts.

La Corne

Robe : une coquille solide qui cache un cerneau de taille moyenne, très clair ;
En bouche : la noix Corne croque sous la dent et dévoile une saveur sucrée, douce et raffinée ;
Production : elle provient principalement des vergers de Dordogne et de Corrèze ;
Préparations préférées : une excellente noix de table.

La Lara®

Robe : cette grosse noix bien ronde renferme un cerneau blond de belle taille ;
En bouche : le fruit est goûteux et dénué d’amertume ;
Production : issue de Gironde à partir de la variété californienne Payne, elle est très cultivée dans le Lot et Garonne
mais peut l’être dans la France entière ; très précoce, on la récolte dès le début septembre ;
Préparations préférées : en noix fraîche.

La Franquette

Robe : une coque oblongue et allongée qui contient un cerneau blond et charnu ;
En bouche : très croquante et aromatique, elle surprend par son petit goût de noisette ;
Production : elle est cultivée dans la France entière et se récolte à partir de la mi-octobre ;
Préparations préférées : la plus consommée des noix de table.

La Parisienne

Robe : sa belle forme arrondie dévoile, une fois ouverte, un cerneau généreux et bien blanc ;
En bouche : douce et parfumée, elle croque sous la dent ;
Production : variété rustique malgré son nom, elle fait l’objet d’une culture intensive en Isère et est prête
à récolter à partir de la première quinzaine d’octobre ;
Préparations préférées : en noix de table.

La Fernor cov

Robe : son fruit est oblong, parfois elliptique, et d’un calibre important ;
En bouche : le goût simple de ses beaux cerneaux délivre des saveurs franches et bien parfumées ;
Production : issue d’un croisement par l’INRA entre Franquette et Lara, elle peut être cultivée dans la France entière
avec un gros rendement et une récolte dès le début octobre ;
Préparations préférées : ses gros cerneaux sont délicieux dans des desserts.

Noix du Périgord

Comme l’indique son nom, cette variété s’épanouit dans l’accueillant terroir périgourdin.
Les noix bénéficient du climat favorable de la Corrèze et de la Dordogne sous lequel elles prennent toute leur saveur.
 Elle est récompensée par une AOC depuis 2002.

Noix de Grenoble

Produite dans le terroir délimité de l’Isère, de la Drôme et de la Savoie, la noix de Grenoble présente une AOC depuis 1938,
soulignant la qualité de sa production.